Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Médias > Le Pélican > LE PÉLICAN 77 - Automne 2016

mercredi 22 mars 2017, par Patrick Braire

LE PÉLICAN 77 - Automne 2016

Chers lecteurs et amis,
Depuis le 1er numéro, numérisé pour notre site internet AOP, le n° 42 en 2006, réalisé sous la direction de Christian COMPAIN aidé par Steve JOHNSON, j’ai œuvré pour la réalisation numérisée des Pélicans, voir des numéros hors-séries (ETPM de Henri BORGEOT, ENTREPOSE de Henri FLESSELLE, des numéros concernant nos différents anniversaires, …). Les Pélicans ont continué à être édité sur papier car beaucoup de nos lecteurs préfèrent le papier à la lecture sur écran ! Puis, Steve s’est retiré de la rédaction nous laissant seuls, Christian et moi, à la conception, fabrication et émission du Pélican.
Tout a été bouleversé un jour de mars 2010, le jour de la disparition prématurée et soudaine de Christian ! J’étais seul, orphelin mais le Pélican devait paraitre pour l’Amicale, pour vous, mes chers lecteurs. J’ai relevé le défi avec le n° 52 Eté 2010 édité en juin et consacré aux articles que nous avait laissés Christian.
Nous en sommes au n° 77, celui que vous lisez, en essayant de suivre les quatre saisons : cela fait donc quelques 25 numéros du Pélican que j’ai préparés et édités, seul ! Non, fort heureusement, j’ai été aidé par quelques écrivains qui m’ont adressé leur littérature. Parmi eux, je ne peux les nommer tous, je voudrais remercier particulièrement, Mrs ESCAFIT, FOUTEAU, FLESSELLE, LABBE, LAMARQUE, PIGEON, QUENELLE, SENART, et quelques amis, les capitaines au long cours : DENOUËL, LE GAGNE, MARTIN et d’autres.
Une mention particulière a Ginette GARAN qui sut corriger mes fautes (orthographes, français - des mots oubliés) depuis la disparition de Christian.
Malgré l’attrait qu’il y a à concevoir, fabriquer et produire tous ces pélicans, je sais qu’il est l’heure de tirer sa révérence et de laisser ma place aux jeunes.
En décembre 2000, Roger MULLER cherchait un Trésorier et je partais en retraite. Je me suis donc engagé à L’AOP. Tout en étant trésorier, j’ai aussi assumé le secrétariat à la suite de Roger. Puis, j’ai tout fait, sauf Président, je ne le voulais pas.
Comme je l’ai fait donc au début, quand je lisais les Pélicans de Christian et Steve, avec l’âge, je veux recommencer cette expérience en passant derrière l’écran pour lire encore longtemps le Pélican !
Mon successeur que je ne connais pas encore, peut être assuré que je ferais mon possible pour lui fournir, à chaque Pélican (?) une anecdote de ma carrière à ENTREPOSE et à ETPM ou autres articles qu’il jugera d’être ou non publié.
En vous remerciant d’avoir lu tous ces Pélicans, je souhaite longue vie au Pélican.
Bien Amicalement à vous,
Hervé KERFANT
Ex-rédacteur du Pélican