Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Médias > Le Pélican > Le Pélican 75 - Printemps 2016

mercredi 6 avril 2016, par Patrick Braire

Le Pélican 75 - Printemps 2016

Chers Amis,

Le Pélican poursuit sa route, sa destinée est incertaine, elle ne dépend que de nous tous, des idées et des articles que vous proposerez et du rédacteur en chef que vous devrez élire en Décembre prochain, une des pièces maîtresses de votre bureau qui sera renouvelé en cette fin d’année.

En attendant, ce numéro vous offre la suite inépuisable de l’onomastique de l’Offshore réveillant en vous des souvenirs de vos lieux de travail sur les 5 continents et ajouterais je sur les Seven Seas (SS7), le quatrième épisode de la construction des digues de Cherbourg, et autres articles techniques tels que celui sur la belle horloge astronomique de Louis XV, ou encore celui du naufragé du pacifique ou encore celui sur l’odyssée du papier toilette qui a l’avantage de nous instruire, mais l’inconvénient d’être fort éloigné des sujets de l’Offshore Pétrolier qui nous rassemble au sein de l’AOP.

Les articles proposés à votre lecture, si éclectiques qu’ils soient, restent peut-être trop souvent éloignés de ce que nous attendons ! Pourtant, maintes fois je vous ai appelé vous les 200 lecteurs de Flash et Pélican, à nous proposer des articles inédits, puisque écrits de votre main, sur des sujets techniques et humains liés à vos métiers à des anecdotes personnelles, aux joies, aux drames qui ont émaillés vos carrières dans
vos bureaux, sur vos chantiers, en France ou à l’étranger, à terre ou en mer.

Si j’ose dire ou écrire la Rédaction apprécierait de recevoir vos "papiers".
Certains, trop peu nombreux ont écouté ces messages quand les autres très nombreux ont mis sous le boisseau la réserve impressionnante de leur savoir, de leurs souvenirs et de leurs expériences : c’est donc une vaste bibliothèque encore "virtuelle " que vous pourriez concrétiser et partager avec nous tous dans nos prochaines éditions.

Fidèle à l’Edito du dernier Flash qui vous recommandait quelques conseils en communication, voici donc en 3 mots ma conclusion :
- Merci à ceux et celles qui ont déjà fourni, ils se reconnaîtront
- S’il vous plaît, les autres amis, prenez vos plumes et fournissez !
- Excusez, enfin cette nécessaire insistance.

Ainsi vous pouvez espérer un prochain numéro de haute qualité, aux articles diversifiés, au style élégant et pondéré d’humour, et de vos plumes le Pélican se régénérera.

Amicalement
Jean-Marie DELAPORTE
Président de l’AOP